Jules DORET NDONGO à l’ANAFOR

Le lundi 12 mars 2018, le nouveau Ministre des Forêts et de la Faune, a effectué sa première visite, à l’immeuble siège de la rue CEPER à Yaoundé.
Dans le cadre de la prise de contact avec les services centraux et extérieurs situés dans la ville de Yaoundé, Jules DORET NDONGO, a effectué une visite à l’immeuble siège de l’Agence Nationale de Développement Forestier (ANAFOR), le lundi 12 Mars 2018. Pour accueillir le tout nouveau Ministre, l’ANAFOR s’est parée de ces plus beaux atours. Dès 11 heures, il a été accueilli à l’entrée principale par le Directeur Général BEKOLO BEKOLO, accompagnés du Coordonnateur du RIFEAC et de l’ensemble du personnel. Pour la circonstance, le Ministre avait à sa suite, le Secrétaire d’État auprès du Ministre des Forêts et de Faune, KOULSOUMI ALHADJI épse BOUKAR, et de certains responsables de l’administration centrale du MINFOF. L’imprégnation de cette délégation s’est déroulée à travers la présentation d’un exposé sur l’ANAFOR et la visite des locaux abritant la direction générale, l’annexe 2 de l’ANAFOR et le RIFFEAC.

Gestion durable:L’avenir du Bubinga préoccupe.

Les sessions du Comité Scientifique se tiennent à l’ANAFOR avec pour double objectif d ‘analyser le document d ‘Avis de Commerce Non Préjudiciable (ACPN), élaboré par un Consultant et la proposition des quotas 2018 du Bubinga.

Ce Comité Scientifique est l’instance qui accompagne l’ANAFOR dans son mandat d ‘Autorité Scientifique CITES/FLORE au Cameroun. Composée d ‘enseignants chercheurs de nos universités d ‘État et des institutions nationales de recherche. Son rôle est de donner une caution Scientifique au sui à la gestion des espèces de flore du Cameroun inscrites à l’Annexe II e la CITES. L’ordre du jour portait sur le Bubinga et son ACPN rédigé par un Cabinet d ‘études, devait faire l’objet des analyses des membres de ce Comité. Prévue pour une seule session extraordinaire, elle a dû se tenir sur trois sessions. C’est à dire le niveau de préoccupations autour du document. Le Pr Georges Emmanuel EKOECK, Président dudit Comité a déjà signé ce compte rendu, qui a été transmis au MINFOF avec des recommandations et des propositions des quotas d ‘expansion du Bubinga pour les années 2017 / 2018.

FENAC

L’ANAFOR présente à la foire d'exposition

Du 15 au 21 juillet 2018, s’est déroulé à Bertoua, dans la Région de l’Est, le Festival des Arts et de la Culture du Cameroun (FENAC – Bertoua 2018). A l’invitation du Ministre des Arts et de la Culture, le Directeur Général, BEKOLO BEKOLO, a conduit du 16 au 21 juillet 2018, une Délégation de l’ANAFOR, pour assister à ce Festival qui était placé sous le Haut patronage du Président de la République Paul BIYA. La Délégation était conduite de  BEKOLO BEKOLO, Directeur Général .

EXHIBITION FAIR

ANAFOR takes part in the Commonwealth Week

ANAFOR was invited to take part in an exhibition fair under the theme “Towards a Common Future” organized by the Commonwealth. It was held at the National Museum from the 5th to the 7th of March, 2018 in Yaounde. The objective to this exhibition fair was to encourage the creation and follow-up of startups in the entrepreneurial field in Cameroon. The General Manager BEKOLO BEKOLO appointed some staff members to represent ANAFOR of which were; Madam MONE Bertille CECOM and Madam EFFEMBA Gisele coordinator to the plantation nursery in Melen. This team was to set up a stand together with the Ministry of Forestry and Wildlife.

Restauration des réserves forestières

Il est question pour l’ANAFOR d’une part de veiller à ce que les 230 422 ha de résevres tranférés par l’Etat ne fasse pas l’objet d’exploitation forestières illégales, et d’autres par d’augmenter les superficies par la mise en place de nouvelles plantation, l’entretien des anciennes plantations et l’enrichissement des forêts naturelles.