Ayous

Depuis peu, l’Antenne vulgarise aussi des essences de forêts denses destinées à la reforestation de certaines galeries forestières comme les forêts sacrées très représentés dans la zone. Pour ces forêts, il est question de les enrichir d’espèces rares jouissant d’un certain prestige et qui ont jadis été présentes, c’est le cas de l’Iroko, l’ayous, le wengué, le bubinga, le tali …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *